Blog

Entretenir ses liens familiaux, jardinez vos amitiés

 

Famille, parents, frères, soeurs, amis d'enfance, amis de fac, ou anciens collègues, collègues... les personnes pour qui ont compte ou les vrais amis sont toujours là quand vous en avez besoin, pour les bons et les moins bons moments. Pour les garder près de vous, cultivez vos relations avec soin et entrain. L'Amour, l'Amitié est inconditionnel quand il est sincère. 

Apprenez cette jolie métaphore :

"L'amitié est une valeur qu'il nous faut entretenir comme un jardin, pour avoir une floraison constante. Avoir beaucoup d'amis est comme rendre un jardin plus fleuri et varié. N'est-il pas plaisant de regarder un ensemble de diverses couleurs données par des roses, des tulipes, des iris, des hortensias, des lys, du muguet. Et l'amitié, ça s'arrose n'est-ce pas ?" Isabelle Nazare-Aga "Approcher les autres, est-ce difficile ?"

Ne procrastinez plus !

Beaucoup de gens ne rappellent pas, ne répondent pas aux mails et ont la fâcheuse façon de repousser à… plus tard. Une pensée, une action. Dès que vous avez un éclair (rappeler Margaux, écrire à Sylvie, inviter Lola…), agissez. Ce sera fait !

Ayez confiance en vous

Certaines personnes évitent les relations amicales parce qu'elles se croient inintéressantes ou elles ont peur des trahisons. Elles ne valent soi-disant "pas le coup"… Comme elles, vous prétextez être occupée mais dans le fond, vous fuyez simplement l'amitié par peur de ne pas être à la hauteur ? D'être démasquée comme une personne insipide ou sans intérêt ? Avez-vous confiance en vous ?
C'est faux, nous sommes toutes riches à notre façon.
Reprenez confiance, ouvrez les yeux : vous avez des tas de choses à partager avec vos amis, d'ailleurs c'est pour ça qu'ils sont là... 
Prenez des initiatives et prouvez-vous que vos amis vous aiment. Faites une liste d'invités, choisissez deux dates et appelez-les pour leur proposer. C'est un grand pas, peut-être. Les recevoir le sera aussi. Mais une fois que vous aurez osé (et que vous aurez passé une excellente soirée), vous comprendrez que vous replier sur vous-même de peur de ne pas être intéressante est dommage.

Réagissez (vite) aux silences de vos amis

Il se peut parfois que les amis s'éloignent sans qu'il n'y ait eu de disputes. Vous pensez (à tort) que s'ils ne vous donnent pas de nouvelles, c'est qu'ils vous oublient. Interrogez-vous, peut-être que le silence de votre ami signifie simplement :

  • qu'il est en dépression, qu'il va mal,
  • qu'il est préoccupé par un changement soudain dans sa vie,
  • qu'elle est occupée à travailler dur pour essayer de joindre les deux bouts ou d'améliorer sa situation,
  • trop épuisée pour gérer sa vie sociale,
  • préoccupé par des problèmes personnels ou une maladie ou un accident,
  • il est fatigué de faire comme si tou tallait bien, alors qu'il fait tout pour survivre,... 

Appelez-le, il a peut-être besoin de vous, ne jugez pas, car vous ne savez pas tout..

Il se peut aussi que vous ne correspondiez plus à ses attentes et que son silence soit volontaire. Pour le savoir, il faut tâter le terrain…

Donnez des nouvelles dans les règles de l'art

Prenez des nouvelles plus régulièrement ! C'est devenu très simple avec tous les nouveaux moyens de communication. Le téléphone, c'est pratique, rapide. Quant à internet, même plus besoin de vous en faire l'éloge !
N'en n'abusez pas !
Rien de tel que d'entendre la voix qui donnera le ton de l'échange et ainsi évitera les malentendus. 

Au téléphone, partagez le temps de parole. On a souvent tendance à parler, parler, mais n'oubliez pas que votre ami a besoin (aussi) de déballer un tas de choses !
Aussi peut-être que c'est pas votre style de parler et que votre interlocuteur parle tout le temps de lui et vous croyez qu'il prend toute la place ou parle que de lui. C'est peut-être qu'une impression ? 
Un petit exercice simple, écrivez : "Quand,... (par ex) ma mère me parle d'elle, en permanence, j'ai l'impression.... de ne compter pour rien et qu'elle prend toute la place", puis dîtes le contraire de votre pensée initiale : "C'est justement parce que je compte pour elle et qu'elle me donne de la place que ma mère me parle d'elle en permanence".
C'es bizarre non ? Les connexions neurologiques n'existent pas (rédigez la phrase en positive car le cerveau ne reconnait pas la négation).
Réflechissez ?
à qui vous vous confiez ?
à quelq'un pour qui vous avez peu de considération, de l'aversion ? NON !
En général, c'est vers quelqu'un en qui nous avons confiance, quelqu'un qui compte pour nous ! Donc c'est qu'elle vous aime et qu'elle aimerai peut-être que vous preniez votre place

Donner de vos nouvelles sans attendre le dernier moment : comme expliqué plus haut, la procrastination est un ennemi des relations amicales. Ne vous contentez pas d'un simple texto, surtout pour des choses importantes ! Même remercier un ami mérite d'être fait de vive voix.

Il ne suffit pas de grands évènements pour envoyer des nouvelles. Des petits mails à l'improviste avec des bons plans, une pensée du jour, un mot d'encouragement, sont des attentions qui touchent toujours.

Références :

Je suis comme je suis            Approchez les autres
Isabelle Nazare-Aga, thérapeute comportementale et cognitiviste.
Approcher les autres, est-ce si difficile ?
Je suis comme je suis  

Top Santé  - Votre santé et bien-être au quotidien

       

La réflexologie un anti-dépresseur et anxiolytique naturel

Jean pierre krasenski la reflexologie est un calmant naturelJean-Pierre Krasenski : "La réflexologie est un calmant naturel" 
Stress ? Foie encombré ? Nuque tendue ? Faites-vous masser la plante des pieds ! Chacun de vos organes s’y reflète. Détente et bien-être assurés.

Quand la réflexologie fait ses preuves

Lutter contre la dépression, sans antidépresseurs, est-ce possible ? Depuis des années la France détient le record de la consommation d’antidépresseurs. Et depuis autant d’années, les médias en parlent sans qu’il n’y ait de réaction. 80% des psychotropes prescrits par les généralistes

La dépression est une maladie complexe. A part  les cas les plus graves, les symptômes ne se distinguent pas toujours des simples déprimes passagères : fatigue, stress, manque de concentration et de volonté, etc.

Il est donc difficile d’établir un diagnostic précis et plus encore d’en définir les causes. Pourtant, c’est en travaillant sur ces causes que le thérapeute pourra aider son patient à guérir. C’est le travail des psychiatres et des psychologues.

Mais les généralistes ne sont pas formés pour répondre aux demandes des patients sur ce sujet. Pour eux, la solution la plus facile est de prescrire plus de psychotropes. Cette situation a été dénoncée dans un rapport remis au gouvernement par le professeur Zanofian.

C’était en … 1995 ! Rien n’a changé depuis. Les antidépresseurs sont remis en cause

Etablir une stratégie personnelle avec son médecin

C’est aussi le meilleur moyen de se préparer à livrer une bataille adaptée face à cette maladie qui varie d’une personne à l’autre. Il existe de nombreuses solutions naturelles pour lutter contre la dépression qui, souvent, s’attaqueront directement aux causes du mal.

Voici quelques exemples de causes courantes de la dépression : les allergies alimentaires, l’hypothyroïdisme, la déficience en vitamine D, le manque d’omega-3, le manque ou de vitamines B12, B6 ou d’acide folique, l’intoxication au mercure, le manque d’activité physique.

Il en existe beaucoup d’autres. Pour pouvoir répondre à celle(s) qui vous concernent, il faudra travailler avec votre médecin à la fois pour lui permettre de poser le bon diagnostic mais aussi pour qu’ensemble, vous puissiez mettre en place une stratégie à long terme contre la maladie.

De cette manière, vous obtiendrez des résultats, sans nécessairement avoir recours à des traitements médicamenteux lourds et hasardeux.

http://www.zemedical.com/zooms/chiffres-depression-france

http://www.continentalnews.fr/actualite/sante,7/antidepresseurs-le-triste-record-de-la-france,2173.html

http://wassil.free.fr/france_championne.htm

http://www.healthiertalk.com/why-antidepressants-don-t-work-treating-depression-1769

http://en.wikipedia.org/wiki/David_Healy_%28psychiatrist%29

http://www.scienceshumaines.com/index.php?lg=fr&id_dossier_web=46&id_article=14006

La fatigue d etre soiLa Fatigue d’être soi. Dépression et société, Odile Jacob, 1998,

 

 

Les troubles fonctionnels liés au stress

Symptômes

Les symptômes provoqués par le stress sont très variables, nombreux et d'intensité plus ou moins violente. Ils varient d'une personne à l'autre, chaque personne ayant très souvent plus particulièrement "son ou ses symptômes propres". Pour certaines, la migraine ou les maux de tête seront leurs manifestations principales, pour d'autres ce sera plutôt l'eczéma ou des insomnies. 

Certains individus stressés peuvent également présenter plusieurs manifestations associées. La fatigue peut représenter également une manifestation d'un stress chronique.
Lire la suite  

Stress et physiologie

Troubles dûs au stress - Illustration de la Fondation April Assurance.

Le stress existe aussi chez l'enfant

Le stress chez l’enfant existe. Souvent difficile à repérer, est souvent sous-estimé

Déménagement, rentrée scolaire, difficultés familiales… Tout comme les adultes, les enfants peuvent être déstabilisés, et stressés, par les changements de repères ou les événements inhabituels. Ce qui fait la différence entre eux et nous ? Ils ne savent pas verbaliser l’anxiété.

Cette vidéo nous démonte que le niveau de stress chez les enfants atteint un maximum à 12 ans, soit au moment du passage de l'école primaire au secondaire, des chercheurs québécois ont eu l'idée de mettre sur pied un projet s'attaquant à la problématique du stress. Jean-Pierre Rogel et Marièle Choquette ont constaté qu'il est possible de prévenir et de gérer le stress au quotidien, et ce, à tout âge.

La réflexologie ou la relaxation individuelle ou collective peut aider l'enfant à appréhendé son corps et ses angoisses.

 

 

Risques psychosociaux et stress au travail

Stress et rpsLes RPS : c’est quoi ?

Selon la définition du gouvernement, les risques psychosociaux (RPS) sont à l’interface de l’individu et de sa situation de travail d’où le terme de risque psychosocial. Sous l’entité RPS, on entend stress mais aussi violences internes (harcèlement moral, harcèlement sexuel) et violences externes (exercées par des personnes extérieures à l’entreprise à l’encontre des salariés).

Vous trouverez ici un article de L'Agence Européenne pour la Sécurité et la Santé au travail sur les Risques psychosociaux : https://osha.europa.eu/fr/themes/psychosocial-risks-and-stress

Quand le stress (nous) tue à petit feu...

PhenomeneLes phénomènes de stress sont normaux chez l’être humain, mais peuvent créer de sérieuses perturbations s’ils atteignent un niveau élevé sans être gérés. Chaque individu a son propre seuil de résistance au stress, qui varie en fonction événements et de facteurs externes, souvent personnels.

Un article pour en savoir plus : http://www.pharmacie-principale.ch/themes-sante/stress/quand-le-stress-nous-tue-a-petit-feu

Vous avez dit "mal de dos" ? ...

Mal de dosou stress + angoisse + colère refoulée 

Presque tout le monde connaît, ou a connu, des douleurs dorsales.

"Plein le dos" ; "faire le dos rond" ; "avoir le dos large" ; "coup de poignard dans le dos" ; "faire le froid dans le dos" ; "tendre le dos" (ou tendre l'échine)... toutes ces expressions pour définir que l'on souffre du dos.

Les causes :

Ses causes peuvent être extrêmement variées. Elles sont tant d'origines physiques (accident, chute, opération...) ; qu'organiques, oui parce que des bronches encombrées, un foie paresseux ou une digestion lente pour donner des douleurs projetées ; que génétiques ou émotionnelles comme par exemple des frustrations.

Les personnes viennent consultées lorsqu'elles ressentent une douleur dans le dos qui est en réalité déclenchées par une contracture musculaire chronique située dans le cou ou dans les épaules, ou les trapèzes et dont elles ne sont absolument pas conscientes. Dans ce trouble fonctionnel, le point de déclenchement reste "silencieux" jusqu'à ce qu'il soit révélé par une manipulation ou une technique relaxante du dos.

De nos jours, les problèmes de santé sont souvent liés au stress. Une personne bien reposée souffre moins d'épuisement et de fatigue, elle est moins sensible aux agressions et plus adaptable.

Le Stress est un facteur important dans l’apparition ou l'amplification des douleurs du dos (pour ceux qui ont déjà des soucis de ce côté-là : accident, multiples opérations...).

Savoir "gérer" ou anticiper le stress, grâce à des exercices de relaxation, basés sur la respiration et le relâchement musculaire, permet dans certains cas, de briser le cercle vicieux "stress + tension musculaire + douleur".

 

La douleur :Mal de dos soulager

La douleur est le système d'alarme du corps. Un grand pourcentage de troubles musculo-squelettiques (TMS) est du à une mauvaise gestion du stress. Les soucis quotidiens, le stress une mauvaise posture ou des traumatismes répétés sont autant de facteurs qui fragilise le dos en créant des douleurs diverses souvent localisées entre les omoplates, la nuque et les lombaires).

Passagères, les douleurs peuvent progressivement s'installer et devenir chronique. 

 

Les solutions : 

En effectuant des soins relaxants du dos ou un protocole en Réflexologie plantaire sur les tensions du dos, au fur et à mesure des séances, elles apporteront une détente générale, de toutes les couches musculaires, du plan superficiel au plan profond, ainsi nous libérons le stress physiologique et émotionnel accumulé dans nos tissus.

DosQuand on travaille un muscle contracté et tendu, le flux sanguin augmente et favorise la séparation des fibres musculaires. Les toxines et les déchets sont chassés des cellules et éliminés dans les urines, les selles et/ou la sueur. 

Quand un ensemble d'organes est affecté, les autres systèmes souffrent. La tension, la contraction des muscles entraînent un déplacement des os et ont un effet sur le système osseux, provoquant une augmentation de la douleur e tune réduction de la mobilité.

C'est pourquoi, lorsque vous venez nous voir pour une séance de Réflexologie et/ou un soin relaxant du dos, nous pouvons vous réorienter vers un ostéopathe, un étiopathe ou un kinésithrapeute.

Fréquence Harmonie collabore avec de nombreux professionnels du milieu médical et paramédical ayant la même optique  d’agir pour la sécurité de l'usager et l’efficacité des soins (Techniques complémentaires et synergiques).

 

Fréquence Harmonie - Laure GUEILHERS Réflexologue-Relaxologue et Praticienne en Gestion du Stress Certifiée.

L'histoire de la Grenouille ...

Grenouille forgUne bande de grenouilles décida d’organiser une course. L’enjeu était d’être la première à arriver tout en haut d’une très grande tour.

Dès que la nouvelle de la course se répandit dans le village, des tas de grenouilles curieuses se rassemblèrent pour voir et soutenir les concurrentes.

Pleines de courage et de motivation, les candidates se placèrent sur la ligne de départ et commencèrent à grimper.

Mais très vite, les villageoises se mirent à faire des commentaires désobligeants : “Elles n’y arriveront jamais !”, “Elles sont bien trop lentes !”

Au bout de quelques minutes, certaines grimpeuses se sentirent démotivées et quittèrent la course. D’autres succombèrent à la fatigue et préférèrent s’asseoir pour regarder celles qui continuaient.

Les commentaires des villageoises reprirent de plus belle : “Pour qui se prennent-elles, si c’était possible, nous l’aurions déjà fait !” dirent certaines. “On n’a jamais vu pareille sottise, les grenouilles ne sont pas faites pour grimper !” dirent d’autres.

 

Les petites concurrentes malgré leur courage, commencèrent à mesurer les difficultés de leur projet. Elles quittèrent la course l’une après l’autre.

Toutes. Sauf une.

Elle grimpait lentement, sans relâche, tandis qu’autour d’elle les commentaires se faisaient de plus en plus insistants : « Descends, tu n’y arriveras jamais ! ». « Ce que tu es ridicule ! ».

Pourtant, inlassablement, la petite grenouille continua à avancer.

Après un énorme effort, elle finit par gagner le sommet. Toutes se précipitèrent autour d’elle pour savoir comment elle avait fait pour réaliser ce que personne au monde n’avait encore jamais fait. L’une d’entre elles s’approcha pour lui demander sa recette.

C’est alors qu’elle découvrit que la petite championne était sourde…           

                                                                                                                          Auteur inconnu

 

Morale de cette histoire !

Croyez en vous, croyez en vos rêves, croyez en votre "petite voix"...
Ne vous laissez pas influencer par l'opinion de votre entourage.
Discernez.
Soyez vigilants avec ceux qui vous aiment, parfois ils vous projettent leurs propres peurs et leurs doutes.
Repérez les personnes toxiques, qui polluent votre rêve, en ne vous faisant pas contaminer par leur vision négative, désapprobatrice et sceptique.

Expérimentez, tout en ayant connaisance des paramètres... et de la réalité...

"Avoir les pieds sur terre et la tête dans les nuages" Fille