Les bienfaits de l'activité physique régulière

Le Point -  par Stéphane Demorand

Modifié le  - Publié le  | Le Point.fr


Sportif   "L'exercice physique agirait comme un anti-inflammatoire"

Stéphane Demorand indique dans Le Point qu’"une étude menée par la faculté de médecine de San Diego apporte un éclairage nouveau sur les effets anti-inflammatoires d'une activité physique modérée ".

Le journaliste explique ainsi que l’étude "a porté sur 47 participants que les scientifiques ont fait marcher sur un tapis roulant à un niveau d'intensité adapté à la forme physique de chacun. Les candidats ont subi un prélèvement sanguin avant et après chaque séquence d'exercice".

Stéphane Demorand relève que les chercheurs de l'université de San Diego, en Californie, "décrivent les réactions en chaîne qui se succèdent au cours de l'effort physique. Le système nerveux sympathique est activé et des hormones, l'adrénaline et la noradrénaline, sont sécrétées. Outre cette sécrétion hormonale, la fréquence cardiaque augmente ainsi que la pression artérielle".

Le journaliste souligne que "la grande trouvaille des scientifiques américains est à chercher du côté des récepteurs adrénergiques activés par l'adrénaline et la noradrénaline. Ces récepteurs possèdent des cellules immunitaires, leur stimulation par l'adrénaline et la noradrénaline enclenche une réaction immunologique. Cette réaction régule la sécrétion de cytokines dont l'une d'entre elles appelée TNFα est plus particulièrement en lien avec les mécanismes inflammatoires", précise-t-il.

Stéphane Demorand indique ainsi que "20 minutes d'exercice permettraient de diminuer de 5% la production de cellules immunitaires qui stimulent la production du TNFα. Et, bonne nouvelle, l'exercice n'a pas besoin d'être intense pour déclencher ce mécanisme, ainsi, entre 20 et 30 minutes de marche rapide seraient suffisantes".

Le journaliste conclut donc que "cette étude bouscule une nouvelle fois l'idée reçue que le repos est nécessaire en cas d'inflammation, notamment de l'arthrose de genou. Une activité physique modérée est plus que jamais recommandée".