Le tambour amérindien

Le tambour sert à l’ancrage de l’être.

Pour les Amérindiens, chaque tambour est relié aux cinq éléments du plus lourd au plus léger… Air – terre – feu – eau – éther et aux quatre directions sacrées : Est – Ouest – Nord – Sud.

Le tambour par sa rondeur représente l’unité du passé, du présent et du futur.

Symbolique du tambour : principe féminin par sa rondeur comme la terre-mère qui est ensemencée par la mailloche principe masculin du grand Esprit.

Laure se sert du tambour amérindien lors de séance d’harmonisation pour aider la personne à demeurer en contact de plus en plus permanent avec la terre et ses cinq éléments. Ceci permet à cette personne d’intégrer de plus en plus sa propre énergie.

Le battement régulier et monotone du tambour agit comme un vecteur d'ondes permettant d'entrer dans un état de conscience alétérée afin de se connecter à notre intérieur de façon intime et personnelle. Il s'agit d'un état qui permet un processus de relaxation profonde. Cet état nous permet d'entrer en contact avec les ondes thêta qui sont considérées comme des ponts entre le conscient et l'inconscient constituant des chemins qui mènent à une profonde compréhension de notre être et à une certaine regénération physique.

De plus, ce battement aurait des effets sur le système nerveux, modifiant l'activité de "plusieurs fonctions motrices et sensorielles du cerveau". Des recherches plus poussées permettent de croire que ce phénomène proviendrait du fait que les nombreuses fréquences dont se compose un seul battement de tambour peuvent avoir un effet stimulant sur certains circuits neurologiques du cerveau. Il est important de mentionner que cet organe peut recevoir un grand nombre de stimuli de ce genre "car les récepteurs sensoriels de l'oreille sont moins fragiles aux sons de basse fréquence qu'à ceux de haute fréquence. Ils peuvent donc par conséquent supporter de plus grandes amplitudes de son avant qu'un inconfort ne se fasse sentir."

Le battement du tambour évoque les rythmes de la vie. À chaque fois que vous entendez le battement du tambour, le son émit est directement relié au battement du cœur de la terre, la mère Gaïa.

Notre planète est en train de connaître une élévation progressive de sa fréquence vibratoire fondamentale que les physiciens et les géophysiciens connaissent sous le nom de Résonance de Schumann.

L'activité électromagnétique des gaz de l'atmosphère terrestre dans la zone située entre la surface de la Terre et la dernière couche de l'ionosphère, sur une épaisseur d'environ 55 kilomètres, produit une résonance découverte par le physicien allemand W.O. Schumann (entre 1952 et 1957) qui lui donna son nom.

C'est cette résonance électromagnétique qui permet de calculer la fréquence ou taux vibratoire moyen de notre planète.

La résonance de Schumann est considérée par les géophysiciens comme le "battement de coeur de la Terre" !

Pendant des milliers d'années elle était de 7,8 hertz (7,8 cycles par seconde) mais depuis 1987 cette fréquence vibratoire s'est accélérée lentement puis, à partir de 1997, de plus en plus vite.

Aujourd'hui, elle atteint la valeur record de 12,9 hertz.

Lorsque la résonance de Schumann atteindre 13 hertz, la terre "dit-on" basculera dans la 4e dimension.

Cette élévation de la fréquence vibratoire de la terre s'exprime également au niveau temporel. Autrement dit, plus la vibratoire s'élève, plus le temps s'accélère.

Aujourd'hui, "on dit", qu'une journée de 24 heures correspond à 16 heures de temps réel. Le temps s'accélère et va continuer de s'accélérer de plus en plus sans que nous en ayons conscience vraiment. Certaines personnes, toutefois, sentent que tout va de plus en plus vite. Elles ont la nette impression que les journées sont plus courtes et qu'elles ont de moins en moins de temps dans leur journée

Vivre au MOMENT PRÉSENT est une excellente façon d'allonger nos journées !!!

Nous sommes tous reliés au Tout. La vie est partout et dans tout.

(Cf : Diane et Reynald - Son guérisseur - Québec)