Supervision professionnelle

Mains relation d aidePourquoi se faire superviser ?


Endosser le rôle de Réflexologue dans le cadre d’un suivi de Relation d'Aide visant l'accompagnement du client, implique une mise en place d’une identité professionnelle cohérente (même sorti de sa formation).

Se familiariser aux exigences et contraintes de la pratique professionnelle après une formation générale, demande un approfondissement d'une dimension particulière de sa pratique à l'identification des difficultés spécifiques. 

Un Réflexologue, un Relaxologue, Un Praticien en Relation d'Aide ou en Accompagnement a une force particulière que l'on ne voit pas, qu’elle soit mentale ou physique, beaucoup vous confirmeront qu'écouter les autres (clients), partager leurs craintes, leurs peurs, leurs tristesses, leurs peines n’est vraiment pas de tout repos. 

Tout au long de sa carrière de praticien, celui-ci acquière des techniques et des habiletés nécessaires à l'intervention auprès de sa (d'une nouvelle) clientèle ou sur une nouvelle problématique. Il est donc nécessaire d’avoir le cœur bien accroché et les nerfs solides pour vivre cette expérience plusieurs fois par semaine, voire par jour : Effet miroir.

Effectuer des pratiques de bien-être auprès de personnes quotidiennement n’est pas équivalent à suivre ou masser ponctuellement son entourage, sa famille, son conjoint ou ses amis. La pratique de la Relaxation, de la Réflexologie jours après jours, semaines après semaines, doit distiller au praticien un plaisir qui ne s’use pas. 

Les rencontres intimes nécessitées par le toucher sont très impactantes émotionnellement. Il est important de savoir se ménager et savoir s’organiser des temps de ressourcements, pour vérifier régulièrement les effets de l’impact de la relation sur soi (stress vicariant) ou d'anticiper la fatigue physique.

C’est un métier très orienté vers l’autre, mais dans lequel on ne doit pas s’oublier. Les temps de repos ou de pauses sont à définir par le ressenti du professionnel en tenant compte de la bonne gestion de son cabinet (Posture Professionnelle).

La supervision a pour objectif d'identifier les projections, les transferts et contre-transferts en jeu dans la relation professionnelle, dans un cadre posé et éthique, par une démarche de réflexion et de compréhension.Feedback

La supervision c'est apprendre à prendre du recul face à ses propres problématiques pour rester neutre lorsque que le sujet ravive un événement personnel.  Se familiariser avec les exigences et les contraintes de la pratique professionnelle après une formation.

Dans la notion de supervision :  nous entendons "vision", c'est-à-dire, apporter un autre regard, une vision éclairée (tant que faire ce peut), face à une difficulté rencontrée en séance.

Un superviseur est un(e) formateur/rice du Bien-être, un(e) confrère/consœur, un(e) consultant RH, un(e) psychologue qui lui-même exerce depuis plusieurs années et se fait superviser. 

Cette étape est de la responsabilité du Praticien. Cela fait partie du parcours de chacun. Nous n’avons bien sur pas réponse à tout, mais l’expérience des uns enrichit l’expérience des autres dans l’échange et le partage.


Il est préconisé une certaine régularité par un suivi par mois. Consultation au Cabinet.